Là où l'histoire se termine

Là où l'histoire se termine

Alessandro Piperno

Liana Levi

  • Matteo Zevi est un quinquagénaire hâbleur de retour à Rome après 16 ans d’exil en Californie. Il a beau descendre d’une lignée honorable, Matteo est un voyou. Menteur, baratineur, impudent, polygame. S’il a quitté l’Italie, plantant du jour au lendemain son épouse et ses enfants (Martina et Giorgio, « dommages biologiques collatéraux » de ses deux premiers mariages), c’est parce que la Californie lui semblait le lieu « le plus éloigné du salaud qui voulait lui faire la peau » pour une sombre dette. Son créancier décédé, revoici Matteo à Rome, bien décidé à reconquérir Federica, sa deuxième épouse, et profiter de ses enfants désormais adultes, dont les vies ne vont pourtant pas si bien… Autant de personnalités tout aussi complexes qu'attachantes.


  • 21 juillet 2018

    Après avoir passé 16 ans en Californie pour échapper à un créancier qui vient de mourir, Matteo revient à Rome où vivent encore son ex-femme Frederica, sa fille Martina et son fils Georgio. Leurs relations ne se sont manifestement pas améliorées. L'auteur nous brosse le tableau d'une famille juive bourgeoise où chacun est préoccupé par ses problèmes personnels. Tandis que Frederica semble ne pas avoir oublié ce mari volage, Martina, elle, est plutôt indifférente, indécise dans sa vie de couple et Giorgio affiche même plutôt une certaine hostilité à l'égard de son père. On suit avec intérêt cette histoire familiale, avec une fin un peu surprenante...


  • par (Libraire)
    6 janvier 2018

    Du grand Piperno.
    Un talent satirique, un roman haut en couleur à l’image du personnage principal.
    Vous allez vous régaler !