Captive

Captive

Margaret Atwood

10-18

  • 27 février 2019

    En 1873 au Canada, la jeune Grace Marks, âgée de seize ans, est condamnée à la réclusion à perpétuité pour un double meurtre et échappe de peu à la pendaison. Après un passage en hôpital psychiatrique, elle demeure au pénitencier de Kingston où elle fait figure de prisonnière modèle. Un jeune psychiatre, le docteur Jordan, s’intéresse à son cas et cherche à percer la vérité. Grace est-elle une coupable manipulatrice ou une pauvre innocente ?

    Par le biais des entretiens que le docteur Jordan mène auprès de Grace, on découvre petit à petit sa vie. Avec un père violent porté sur la boisson et une mère décédée lors de leur traversée en bateau depuis l'Irlande, Grace doit travailler comme domestique dans différentes maisons à partir de ses treize ans. Elle nous inspire de l'intelligence, du discernement mais également pour ma part une forme de naïveté touchante. Et comme le docteur Jordan, on essaie de la cerner. Avec de nombreuses descriptions, on sent que Margaret Atwood s’est bien documentée sur ce fait réel qui a divisé l’opinion en son temps. Impossible de savoir au final si Grace était coupable ou non et chacun se fera son propre avis.

    Drôlement bien mené, ce roman est très troublant car l'auteure donne des points de vue différents et entretient habilement les doutes en s'appuyant sur l’approche psychiatrique de cette époque. Les maîtresses de maison sont croquées avec une pointe d'ironie et quand Margaret Atwood nous dépeint des séances de spiritisme dont ces dames raffolent, c’est délicieusement piquant.
    Un bon gros roman prenant où la psychologie des personnages est fouillée mais dont la fin peut désarçonner. Et maintenant je n’ai qu’une envie : voir la série qui en a été adaptée.

    - Un homme raisonnable, que c'est froid, s'écrit-elle et les soupira. Un homme raisonnable, on dirait un banquier quand on entend ça. Puis elle enchaîna. Grace , il te parle plus qu'à nous toutes réunies. Quel genre d'homme est-il vraiment ?
    - Un gentilhomme.

    https://claraetlesmots.blogspot.com/2019/02/margaret-atwood-captive.html