Rouge ou mort

David Peace

Rivages

  • par (Libraire)
    20 juin 2021

    " Le football n'est pas une question de vie ou de mort, c'est quelque chose de bien plus important que ça. "

    La phrase est célèbre, son auteur est mythique. Bill Shankly EST le Liverpool FC.
    L'homme qui a façonné le club, qui lui a donné ses valeurs, sa fierté, son hymne, sa couleur.
    Le rouge du feu, le rouge du sang des ouvriers des bords de la Mersey, sacrifiés dans l'Angleterre de Thatcher. Le rouge de la passion, et de la révolte.
    Connu pour ses polars tendus et poisseux ( le Quatuor du Yorkshire, le dyptique Tokyo Année Zéro/Tokyo Ville oubliée ), David Peace nous livre ici une biographie fleuve, un exercice de style incroyable, 900 pages comme une litanie du quotidien, un hommage immense à un homme qui consacra chacun de ses instants au ballon, et à un club.
    Le plus beau roman écrit sur le football.


  • par (Libraire)
    16 août 2019

    "Nous sommes une équipe de la classe ouvrière."
    Bill Shankly... Bill Shankly... Bill Shankly... ce nom résonne dans le stade, dans ce livre et dans notre tête. Telle une incantation, David Peace convoque cet entraîneur mythique qui mena les Reds au sommet par son courage et son sens du collectif... Lorsque le football était populaire..."YOU'LL NEVER WALK ALONE"!


  • par (Libraire)
    16 octobre 2015

    Chef d'oeuvre du ballon rond.

    L’épopée mythique du Liverpool Football Club.
    Le roman le plus ambitieux jamais écrit sur le foot.
    Une litanie addictive, un thriller sportif, une expérience de lecture impossible à raconter. Foncez !


  • 28 août 2014

    David Peace, compositeur inspiré

    Fuir la routine et la facilité, chez David Peace, est une seconde nature. Révélé par sa tétralogie policière sur le tueur de Leeds (" 1974", " 1977 ", " 1980 " et " 1983 "), cet auteur britannique de 47 ans, natif du Yorkshire, s'en est allé ensuite creuser des veines politique (" GB 84", sur les années Thatcher) puis sportive (" 44 jours ", bio romancée du légendaire entraîneur de foot Brian Clough), avant de revenir au roman noir en le teintant d'Histoire contemporaine (" Tokyo, année zéro " et " Tokyo, ville occupée ", sur le Japon de l'après-guerre).

    Pour son neuvième roman, il entreprend d'édifier une statue littéraire à une autre gloire du football british, Bill Shankly. Un Ecossais qui, dans les années 1960, sortit du marasme les " Reds " de Liverpool pour les faire rayonner sur les compétitions anglaises, puis européennes. Mais si son matériau est d'une précision maniaque, si le supporteur le plus chauvin ne trouvera rien à redire aux compositions d'équipe ni aux récits de matchs qui le rythment, le pavé qu'il nous offre n'a rien d'une biographie méthodique.

    Lui pratique le roman comme un compositeur inspiré, modelant le fruit de ses recherches avec une étonnante liberté créatrice.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u