Conseils de lecture

19,00
par
19 octobre 2020

Prix Femina

Un livre qui promet de bons moments de lecture apparemment. Dommage que je n'ai pas encore eu l'occasion de la lire.


Eoin Colfer

Pygmalion

21,90
par (Libraire)
18 octobre 2020

Dans un bled paumé du bayou, rien ne se passe sans l'aval de Hooke, misérable tocard qui dans cette région fait office d'autorité... Ce vieux flic hargneux et sadique tient sur comme fer à prouver son autorité à Squib, jeune délinquant de quinze ans, et pour se faire il va tout lui prendre. Pour tirer son épingle du jeu, le jeune Squib va se débrouiller pour trouver un allié, vétéran abîmé qui se tapit dans les marécages: un dragon, le dernier d'une espèce massacrée par les humains il y a des siècles qui passe ses nerfs sur les voyageurs et engloutit les martinis pour oublier sa déprime.
Eoin Colfer, auteur irlandais versatile, sait mélanger le polar sudiste poisseux avec sa fantasy vitaminée, toujours avec une bonne dose d'humour et des personnages attachants, en particulier le maléfique Hooke, méchant qu'on adore détester.
Ce n'est pas l'oeuvre de fantasy la plus originale que vous lirez cette année, mais c'est un pur plaisir de lecture.


Pour un nouveau sujet révolutionnaire

La Découverte

14,00
par (Libraire)
18 octobre 2020

Eloge politique des mères

Fatima Ouassak signe un essai féministe et antiraciste puissant sur la force politique des mères et sur la réappropriation de leur pouvoir pour lutter contre les oppressions systémiques. Fatima Ouassak nous plonge aussi dans la mémoire des luttes sociales des femmes issues de l'immigration post coloniale, un pan de notre histoire collective malheureusement peu visibilisé. Brillant !


8,70
par (Libraire)
18 octobre 2020

Road trip mélancolique sur la trace des "enfants perdus" des migrations

Alors qu'ils mènent le projet titanesque d'enregistrer toutes les langues parlées à New York, la narratrice, documentariste, va faire une rencontre qui va bouleverser son quotidien et celui de sa famille recomposée, une joyeuse troupe bohème et un peu bancale. Les voilà embarqué.e.s sur les routes arides des Apaches à la recherche des "enfants perdus", éternels victimes de la crise migratoire qui lie les États-Unis au Mexique. Un roman plein de grâce où la narratrice nous dévoile au fil du voyage ses boîtes "refuges" , véritables petits trésors émaillés d'enregistrements, de photos, bibelots et auteur.e.s boussoles tel.le.s Susan Sontag, Rainer Maria Rilke, Walt Whitman ou encore Jack Kerouac pour mieux comprendre les dédales du monde qui l'entoure...


20,00
par (Libraire)
18 octobre 2020

De l'importance des luttes féministes décoloniales

Avec cette brillante enquête historique, féministe et décoloniale sur les avortements et les stérilisations forcées en Outre-Mer (notamment à la Réunion) entre 1960 et 1980, Françoise Vergès apporte une voix dissonante dans le récit féministe "national". Un ouvrage qui fait date et qui nous rappelle l'importance de placer l'antiracisme au cœur des luttes féministes.