Conseils de lecture

14,00
par (Libraire)
18 octobre 2020

bell hooks toujours autant d'actualité !

Écrit il y a pile 20 ans, ce dialogue limpide et éclairant entre féminisme, antiracisme et lutte des classes de la grande figure afroféministe bell hooks est enfin publié en France  ! Sororité, droits contraceptifs, lesbianisme ou encore la place des hommes dans la lutte, cette dernière revient sur de nombreux concepts théoriques en les rendant accessibles et en démontrant une chose essentielle : le féminisme est libérateur pour tout le monde !


Portraits de famille, 1977-2017

La Découverte

13,50
par (Libraire)
18 octobre 2020

Décentrer le regard sur l'immigration post-coloniale

Durant 5 ans, Stéphane Beaud a suivi les trajectoires des membres d'une famille issue de l'immigration algérienne. En ouvrant la voix à un groupe social plus souvent "parlé" que parlant, le sociologue apporte un regard décentré, "par le bas" et nous éclaire sur la complexité des mutations sociales et sur la difficile place accordée aux classes populaires issues de l'immigration post-coloniale. Un livre important !


21,00
par (Libraire)
17 octobre 2020

Temps suspendu et autofiction queer

Un matin, Jordan ouvre la porte de la chambre de sa mère et se retrouve plongé dans un temps suspendu entre la vie et la mort, dans l'instant liminal, "l'intervalle entre la main qui touche l'eau et la douleur de la brûlure". Nous voilà embarqué·e·s dans une autofiction solaire sur les limites de la corporalité, dans l’univers des sex-clubs, des androïdes et de la communauté queer d'Ottawa. Un gros coup de cœur !


Au Diable Vauvert

22,00
par (Libraire)
17 octobre 2020

Jeff Vandermeer enrichit à chacun de ses romans une riche proposition de littérature que les critiques américains qualifient déjà de genre "weird" : cet univers en ruines où tout devient végétal, mutant et étrange.
C'est dans ces récits poisseux et souvent oniriques que se manifestent une beauté rendue étrange par son éloignement de ce que nous appelons "humain" : mémoire, rêve, folies, biotechnologies et consciences extraterrestres...
Dans BORNE, c'est une relation aux accents de filiations que nous allons suivre : celle d'une survivante dans un monde post-apocalyptique avec une créature tentaculaire mutante. Dénichée dans la fourrure d'un ours géant, vestige d'une expérience technologique qui a mal tournée, cette petite anémone visqueuse, Borne, grandit rapidement jusqu'à devenir un organisme métamorphe vorace et particulièrement intelligent. Dangereux, étranger et néanmoins sympathique, Borne est un monstre qui s'émerveille du monde comme un jeune enfant, et dont les nombreux mystères entourant sa nature vont guider notre lecture dans cet univers dangereux où les pillards croisent la route de machines destructrices.
Une bouffée d'air frais dans le genre du post-apo, une ambiance inimitable et une grande poésie : voici BORNE.


Ted Chiang

Denoël

23,00
par (Libraire)
17 octobre 2020

Neuf nouvelles d'une grande intelligence.
Chiang sait comment évoquer chez son lecteur l'émerveillement : voyages dans le temps, vies parallèles, conscience artificielle...
Le tout dans un cadre intimiste qui nous rapproche de l'aspect humain des personnages.
Un grand coup de cœur, à n'en pas douter un incontournable de cette rentrée et d'ores et déjà un classique.