Les livres de poche que nous vous conseillons pour l'été !

Madeleine Bourdouxhe

Zoé

8,50

« Le désir ça naît comme ça, d’un rien. »
Quand Gilles se met à en aimer une autre, le monde d’Élisa vacille. Elle, « la femme de Gilles » tout entière dévouée à son mari, se résout à se taire, souffrir et espérer.
Un roman intemporel, écrit dans une langue limpide et bouleversante de simplicité.

Grande dame des lettres belges, Madeleine Bourdouxhe (1906-1996) est romancière et nouvelliste, proche de Simone de Beauvoir qui la cite en exemple dans Le Deuxième Sexe. Ses romans La Femme de Gilles (1937) et À la recherche de Marie (1943) figurent parmi les textes féministes pionniers du xxe siècle.

Préface de Geneviève Simon


Phoebe HADJIMARKOS CLARKE

Le Sabot

13,00

Mona et Pauli ont survécu à d’étranges et immenses inondations. Elles vivent et s’aiment à Tabor, un nouveau monde bricolé. Mais de mystérieux visiteurs, sorciers ou fonctionnaires, viennent en troubler l’équilibre, jusqu’à l’ensauvagement définitif. Comment faire face? Anticipation révolutionnaire ou rêverie gothique, ce récit explore la possibilité de l’amour et de l’action dans un monde en ruines.


9,20

Voici le roman le plus célèbre et le plus émouvant de Marlen Haushofer, journal de bord d'une femme ordinaire, confrontée à une expérience-limite. Après une catastrophe planétaire, l'héroïne se retrouve seule dans un chalet en pleine forêt autrichienne, séparée du reste du monde par un "mur invisible" au-delà duquel toute vie semble s'être pétrifiée durant la nuit. Tel un moderne Robinson, elle organise sa survie en compagnie de quelques animaux familiers, prend en main son destin dans un combat quotidien contre la forêt, les intempéries et la maladie. Et ce qui aurait pu être un simple exercice de style sur un thème à la mode prends dès lors la dimension d'une aventure bouleversante où le labeur, la solitude et la peur constituent les conditions de l'expérience humaine.


10,80

Un grand livre, où l’Histoire et le fantastique se conjuguent dans une même poésie de l’horreur et du gothique.
Un père et son fils traversent l’Argentine par la route, comme en fuite. Où vont-ils ? À qui cherchent-ils à échapper ?Le petit garçon s’appelle Gaspar. Sa mère a disparu dans des circonstances étranges. Comme son père, Gaspar a hérité d’un terrible don : il est destiné à devenir médium pour le compte d’une mystérieuse société secrète qui entre en contact avec les Ténèbres pour percer les mystères de la vie éternelle.
« Hypnotique, obsédant et sublime. » Le Point
Née à Buenos Aires en 1973, Mariana Enriquez est journaliste et écrivaine. Véritable phénomène, Notre part de nuit a été couronné par de nombreux et prestigieux prix littéraires.
Traduit de l'espagnol (Argentine) par Anne Plantagenet
Grand Prix de l’Imaginaire 2022Prix ImaginalesPrix Planète SF des blogueurs 2022Parmi les meilleurs livres de l’année pour les magazines Point et Lire


11,40

UNIVERS SEUIL (602)