MARCHÉ DE NOËL 2016, la gourmandise : nos idées cadeaux

MARCHÉ DE NOËL 2016, la gourmandise : nos idées cadeaux

La gourmandise ? Le défaut du gourmand ? Sa gloutonnerie, sa voracité…
Mais est-ce vraiment un défaut ? Dans le Dictionnaire historique de la langue française, voici ce que l’on peut lire :
« Gourmand » s’est dit longtemps pour « qui mange avec avidité ». Au figuré, le mot signifie « avide de connaître, qui aime beaucoup ». Par extension, « gourmand » se dit aussi d’une pousse qui tire la sève à elle. Pois gourmand, et son synonyme, pois goulu.
On est loin du sens péjoratif des origines ! Merci Alain Rey.
C’est avec cette gourmandise que nous avons préparé la fin d’année 2016.
Nous espérons la goûter avec vous, à condition bien sûr que vous aimiez les petit pois…

Le marché de noël est de retour au Merle moqueur et au Gai Rossignol ! Jusqu'au mois de janvier, retrouvez dans nos quatre librairies de multiples livres, objets, jouets et aliments mais également nombre d'événements autour de notre thématique 2016 : la gourmandise.

Dans ce dossier, retrouvez nos idées cadeaux gourmandes pour noël...
N'oubliez pas aussi d'aller consulter notre programme de rencontres ! C'est par ici.

#lagourmandise2016

Pour découvrir nos idées cadeaux et nos sélections de livres, cliquez sur les liens ci-dessous !

Aventures d'un gourmand vagabond / le cuit et le cru, le cuit et le cru

« Je tiens d’emblée à éviter tout malentendu : mon obsession pour la bonne chère et le vin n’a rien de répréhensible. Nous oublions trop aisément qu’à force de scruter la vie, nous perdons toute envie de la vivre. Je considère ma passion pour la gastronomie et les bons vins comme une quête obstinée de l’authenticité, et je me prends pour un voyageur, un explorateur, un aventurier découvrant ces activités banales auxquelles nous nous livrons tous les jours : manger et boire. »
Jim Harrison n’a rien du banal gourmet. Ce n’est pas un de ces esthètes éthérés qui se délectent en goûtant un vinaigre balsamique ou en saupoudrant sur leurs asperges quelque précieux sel de mer en provenance de lointains rivages. Dans ce recueil d’essais et de lettres intitulé "Aventures d’un gourmand vagabond", il se présente comme le champion toutes catégories des agapes gargantuesques. Il mange avec vigueur, il écrit avec un appétit illimité. Ses enthousiasmes sont tellement viscéraux que le lecteur reposera peut-être ce livre en croyant avoir été piétiné par les taureaux de Pampelune.


Physiologie du goût

Brillat-Savarin Physiologie du goût La Physiologie du goût est un recueil de mémoires. Mémoires d'humour, dans le ton héroï-comique, ou comment traiter de matières familières avec un rien de noblesse, un zeste de pompe ou de solennité. Cela pourrait lasser, si tout ne baignait dans la modestie et la gaieté. Brillat-Savarin est l'auteur le plus aimable qui soit. Mais il est question de cuisine. Brillat-Savarin (1755-1826) inaugure avec génie cette intellectualisation de la gastronomie qui ne devait pas cesser jusqu'à nos jours. Il est témoin de l'époque où s'impose le restaurant, lieu pour manger, au détriment de l'auberge, refuge du voyageur sans feu ni lieu, où l'on ne faisait guère que boire et se nourrir. La cuisine se professionnalise et toute profession suscite discours ; se mettre à table est affaire de langage. Au-delà du besoin de manger, le plaisir de la table est comme une mise en scène : le luxe du désir. La nourriture désirée est une sorte de cérémonie ethnographique par laquelle l'homme célèbre son pouvoir, sa liberté de brûler son énergie « pour rien ». « En ce sens, dit Roland Barthes, le livre de Brillat-Savarin est de bout en bout le livre du « proprement humain », car c'est le désir (en ce qu'il se parle) qui distingue l'homme. »


Chocolat
49,00

La passion d’un maître du goût spectaculairement mise en image

Chocolat est un livre unique. Fruit d’une intense collaboration entre Pierre Hermé et Sergio Coimbra, cet ouvrage est à l’image de son titre : simple et pur. Le pouvoir des images remplace ainsi presque celui des mots : il s’agit d’une invitation à entrer dans un univers de goûts, de sensations, de plaisir, où le Chocolat est roi. Constitué autour des créations, toutes sublimées par le travail photographique de Sergio Coimbra, Chocolat retrace la délicieuse histoire de la passion de Pierre Hermé pour une fève capricieuse. Il dévoile ici des créations audacieuses qui n’ont rien à envier à la créativité avec laquelle il a su naguère transformer l’univers de la pâtisserie. Sous le regard de Sergio Coimbra, chaque ingrédient, chaque facette du chocolat semble saisie sur le vif, pour permettre au spectateur de contempler à l’envi les dernières créations qui font désormais partie du répertoire chocolat de Pierre Hermé.


TORCHON

Torchon

Present Time


SIROP A LA ROSE

Sirop a la rose

Le Comptoir De Mathilde