Sur la plage, les pavés

Sur la plage, les pavés

Bon... Les valises, le sac en tissu, bien rempli, offert par votre libraire... tout cela était un peu lourd, mais ça y est : vous êtes sur la plage, à la montagne, dans un refuge, un gîte, un hôtel, chez vous... Bref, vous êtes en vacances ! Avec des heures de lecture devant vous, et votre belle petite pile de précieux bouquins à vos côtés. Vous pensez alors avec tendresse, reconnaissance ou dépit (pff, quel pavé quand même !) à votre formidable libraire qui vous a concocté cette merveilleuse sélection.

Donc, sur la plage, les pavés... Ou à la montagne, dans un pré d'herbe vertes, ou chez vous - vous avez compris que nous n'avons en réalité rien contre les estivants qui n'ont pas les pieds dans le sable. L'important, c'est que vous ayez - enfin) un peu de temps pour vous lancer dans ces lectures que vous repoussiez depuis des siècles. il faut reconnaître que pour lire tous les pavés de notre sélection, épais volumes déjà classiques, il va vous falloir de très, très longues vacances ! Le risque est de vous faire détester par vos proches, vos enfants, animaux de compagnie... de par votre tendance asociale à vous isoler ainsi avec tous vos livres. Sachez qu'en cas d'incidences fâcheuses, Initiales décline toute responsabilité, et que nous déconseillons la projection desdits pavés. Loi de physique élémentaire : gros bouquin multiplié par vitesse du lancer...

Nous vous souhaitons malgré tout de merveilleux moments de lecture, d'évasion, des plongées dans des univers insoupçonnés, d'agréables moments d'échanges autour de vos lectures, tout cela et même plus. Bon été, belles lectures !

Wilfrid Séjeau, préseident d'INitiales

Les corrections
Neuf 9,10
Neuf à prix réduit 8,95

La famille Lambert est une famille comme les autres : derrière son apparente bonhomie se cachent des désirs parfois inavouables… De déchirures en réconciliations, Enid, Alfred et leurs trois enfants tentent de donner un sens à leurs contradictions. Et si on ne naissait que pour corriger les erreurs de ses parents ? Un roman-fleuve à l’humour féroce, dont la puissance balaye tout sur son passage.Né en 1959 à Chicago, Jonathan Franzen s’est imposé sur la scène littéraire contemporaine avec Les Corrections. Il est également l’auteur de La Vingt-Septième Ville, disponible en Points.


Hérétiques

Leonardo Padura

Points

9,10

L’ex-policier Mario Conde est contacté par un certain Elias Kaminsky qui lui demande de partir à la recherche d’un tableau de Rembrandt, disparu en 1939, et qui vient d’être repéré lors d’une vente aux enchères à Londres. Ancienne propriété de la famille Kaminsky, ce tableau a une valeur sentimentale inestimable pour Elias. Il lui rappelle le destin tragique de ses aïeux, déportés dans les camps alors qu’ils tentaient de rejoindre Cuba pour fuir les atrocités nazies.Né à La Havane en 1955, Leonardo Padura est romancier, scénariste et journaliste. Il est notamment l’auteur d’Automne à Cuba, Électre à La Havane, Adios Hemingway, Les Brumes du passé et L’homme qui aimait les chiens, disponibles en Points.


Zone

Actes Sud

10,70

Par une nuit décisive, un voyageur lourd de secrets prend le train pour Rome, revisite son passé et convoque l'Histoire, dans un immense travelling qui mêle bourreaux et victimes, héros et criminels des guerres de la Méditerranée : une Iliade de notre temps.


Art de la joie
14,50

Le chef d'œuvre de Goliarda Sapienza, dans la collection semi-poche du Tripode : "Météores"

« Le vent de ses yeux m’emporte vers lui, et même si mon corps immobile résiste, ma main se retourne pour rencontrer sa paume. Dans le cercle de lumière la vie de ma main se perd dans la sienne et je ferme les yeux. Il me soulève de terre, et dans des gestes connus l’enchantement de mes sens ressuscite, réveillant à la joie mes nerfs et mes veines. Je ne m’étais pas trompée, la Mort me surveille à distance, mais juste pour me mettre à l’épreuve. Il faut que j’accepte le danger, si seul ce danger a le

pouvoir de rendre vie à mes sens, mais avec calme, sans tremblements d’enfance. » L’Art de la joie est principalement le roman d’une vie, celle de Modesta, personnage magnifique né le 1er janvier 1900 sur les pentes de l’Etna, en Sicile. Du chaos misérable de son enfance aux hasards de la vie qui feront d’elle l’héritière insoumise d’une famille dégénérée de nobles siciliens, c’est en fait à un apprentissage de la liberté que cette œuvre nous invite.

Dix ans après sa première parution en France, l’édition semi-poche (collection Météores) du chef-d’œuvre de Goliarda Sapienza. L’auteur Goliarda Sapienza (1924-1996) est née à Catane dans une famille anarcho-socialiste. Son père, avocat syndicaliste, fut l’animateur du socialisme sicilien jusqu’à l’avènement du fascisme. Sa mère, Maria Giudice, figure historique de la gauche italienne, dirigea un temps le journal Il grido del popolo (Le Cri du peuple).