Le Rescapé et l'Exilé. Israël-Palestine, une exigence de justice
EAN13
9782359490794
Éditeur
Don Quichotte
Date de publication
Collection
Non fiction
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Rescapé et l'Exilé. Israël-Palestine, une exigence de justice

Don Quichotte

Non fiction

Indisponible

Autre version disponible

Que peut-on dire de nouveau sur un conflit de plus de cinquante ans, dont les
parametres de solution sont aujourd'hui connus par la communaute
internationale ? MM. Hessel et Sanbar se sont accordes sur une demarche
originale : retracer et analyser le cours des evenements qui ont conduit a
l'actuelle impasse et s'interroger sur le rapport entre legalite
internationale et justice historique. Tous deux reviennent, au cours de leur
echange, et dans le meme souci de combiner temoignages et reflexions, sur les
grandes dates du conflit.

Elias Sanbar, ne a Haifa en 1947, s'est aussitot retrouve sur les routes de
l'exil. Il parle du sentiment d'incomprehension et d'injustice qu'il partage
avec son peuple. Stephane Hessel, ancien resistant et deporte a Buchenwald,
etait diplomate a l'ONU lors de la creation d'Israel, a laquelle il etait
favorable. Il avoue avoir des reserves depuis la guerre des Six Jours, ou
Israel ne peut plus justifier ses attaques par la legitime defense. Il pointe
du doigt l'impunite du pays qui, en continuant la colonisation malgre les
traites de paix, se place dans l'illegalite par rapport au droit
international. Plus tard, ce sont ses liens avec des oligarchies financieres
du monde entier qui l'indignent.

En analysant les causes du conflit et les elements qui ont empeche les
negociations d'aboutir, MM. Hessel et Sanbar parviennent encore a trouver des
raisons d'esperer. Sur la possibilite meme d'un État palestinien, ils posent
comme prealable le retrait des colonies en Cisjordanie. Ils preconisent de
former une region forte, ou Israel et la future Palestine pourraient vivre
ensemble sereinement. Stephane Hessel, lui, en appelle au reveil du peuple
israelien, dans la lignee du printemps arabe. Les auteurs finissent par sortir
le conflit de son caractere exceptionnel de bataille pour une terre sainte,
trop lourd a porter, et pronent un retour a la banalite, condition sine qua
non de la fin de l'impunite israelienne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.