C'est reparti !

C'est avec une grande joie que nous ouvrons les portes de la librairie le samedi 28 novembre à 10 heures.

(lire la suite)

Le Mot qui tue, une histoire des violences intellectuelles de l'Antiquité à nos jours
EAN13
9782876735040
ISBN
978-2-87673-504-0
Éditeur
Champ Vallon
Date de publication
Collection
Epoques
Nombre de pages
378
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
582 g
Langue
français
Code dewey
305.552
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Mot qui tue

une histoire des violences intellectuelles de l'Antiquité à nos jours

De

Dirigé par

Préface de

Champ Vallon

Epoques

Offres

Il est des mots qui tuent – symboliquement, lorsqu'il s'agit de ruiner la réputation d'un adversaire, ou physiquement, quand le mot d'ordre se fait slogan. Dès lors, s'interroger sur la notion de violences intellectuelles revient à poser la question de la responsabilité de ces professionnels de la parole que sont les intellectuels. Ce livre collectif entend le faire dans la longue durée de l'analyse historienne : de l'attaque ad personam dans la rhétorique romaine à l'imaginaire guerrier des intellectuels contemporains, en passant par les formes de la dispute médiévale ou de la controverse savante à l'époque moderne. Dans tous les cas, il s'agit bien de mettre au jour les règles et les usages de la polémique, mais aussi d'identifier les moments où les règles sont transgressées, remettant en cause l'ensemble du système.Textes de Étienne ANHEIM, Vincent AZOULAY, Patrick BOUCHERON, Pascal BRIOIST, Jean-Luc CHAPPEY, Fabienne FEDERINI, Jérémie FOA, Cédric GIRAUD, Charles GUÉRIN, Dominique IOGNA-PRAT, Bernard LAHIRE, Charlotte NORDMANN, Dinah RIBARD, Yann RIVIÈRE, Valérie ROBERT, Nicolas SCHAPIRA, Jacques SÉMELIN, Bénédicte SÈRE, Stéphane VAN DAMME, Laurent-Henri VIGNAUD, Alexandre WENGER.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Patrick Boucheron