De la liberté des anciens comparée à celle des modernes
EAN13
9782755505702
ISBN
978-2-7555-0570-2
Éditeur
Fayard/Mille et une nuits
Date de publication
Collection
La petite collection (MPC 000566)
Nombre de pages
80
Dimensions
15 x 10 x 0 cm
Poids
48 g
Langue
français
Code dewey
123.5
Fiches UNIMARC
S'identifier

De la liberté des anciens comparée à celle des modernes

De

Fayard/Mille et une nuits

La petite collection

Offres

En 1819, Benjamin Constant prononce un discours mémorable : « De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes ». Pour les Anciens, en Grèce comme à Rome, la liberté consistait à participer à la vie de la cité en se soumettant à la collectivité. Avec la Révolution, la liberté est devenue, pour les Modernes, synonyme de liberté individuelle. Pourtant dans ce nouveau régime, il ne faudrait pas que l’individu renonce à son pouvoir.
Adepte du libéralisme, Benjamin Constant prône un système représentatif, mais alerte sur la menace que constituerait la renonciation politique de l’individu, désormais trop absorbé par ses intérêts propres : le despotisme.
Un classique de la philosophique politique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Benjamin Constant