Les Arts de gouverner, du regimen médiéval au concept de gouvernement
EAN13
9782020122320
ISBN
978-2-02-012232-0
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Des travaux
Nombre de pages
320
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
304 g
Code dewey
320.11
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Arts de gouverner

du regimen médiéval au concept de gouvernement

De

Le Seuil

Des travaux

Offres

Ce livre retrace l'histoire du concept de gouvernement en Occident, depuis ses origines patristiques – le regimen comme art de conduire les âmes (Vie siècle) – jusqu'à sa fixation dans le vocabulaire juridico-administratif de l'État moderne (XVIIe siècle). Son objectif, toutefois, n'est pas de reconstituer les étapes d'une sécularisation progressive mais de mettre en relief les mutations qui ont conduit, vers la fin du Moyen Age, au renversement des rapports entre le regimen et le regnum (au sens du pouvoir monarchique). Contrairement à l'idée que le gouvernement présuppose l'existence de l'État, l'auteur démontre que, pendant des siècles, ce sont les exigences du regimen qui ont défini les conditions d'exercice du pouvoir. Il faut attendre le XVIe siècle – après Machiavel – pour que l'État, issu d'une évolution séculaire, mais porté par une crise sans précédent, s'impose comme le fondement de l'ordre civil et constitue le principe des pratiques gouvernementales. C'est alors que le regimen – s'efface dans le droit du souverain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.