L'architecture des lieux / sémantique de l'édification et du territoire, sémantique de l'édification et du territoire
EAN13
9782884746434
ISBN
978-2-88474-643-4
Éditeur
Infolio
Date de publication
Collection
Archigraphy
Nombre de pages
281
Dimensions
2 x 1 x 0 cm
Poids
696 g
Code dewey
720.1
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'architecture des lieux / sémantique de l'édification et du territoire

sémantique de l'édification et du territoire

De

Infolio

Archigraphy

Offres

Essai de déchiffrement de l’architecture, de son histoire et de ses manières de s’inscrire dans l’espace, à la lumière de la sémantique du lieu : l’œuvre architecturale est le résultat d’un processus d’édification (le construit), mais aussi un espace où l’on vit (l’habitat). L’auteur montre comment, dans l’histoire comme dans les pratiques, le « lieu » architectural se constitue dans un chassé-croisé permanent entre ces deux logiques, entre culture et usages, entre esthétique pure et valeurs de la vie quotidienne.

SOMMAIRE :

Première partie. Le parcours, la scène, l’horizon

I. Le chemin, l’horizon

II. Le regard, la scène

Seconde partie. Le lieu, entre intériorité et extériorité

I. Mise en place des différents rapports territoriaux

II. Le rapport entre frontière et séparatrice

III. Le dispositif

IV. Topiques et tropologie

Troisième partie. L’expansion territoriale

I. Le couplage

II. Le rapport d’une élévation et d’une profondeur référées à un sol

III. Exemple : la nouvelle « Philadelphie » de Louis Kahn

IV. Conclusion : la structure d’ordre topique

Quatrième partie. L’enjeu ornemental : ornement et architecture

I. Le principe ornemental

II. Le dispositif de base de la « figuralité »

III. L’investissement de la figure

IV. Le mini réseau des rapports impliqués par la représentation

V. Dialectique stylistique entre plasticité et géométrisation

VI. Découpage et classification

VII. Conclusion : la figuralité

AUTEUR :

Pierre Boudon a été professeur titulaire à l’Université de Montréal dans le domaine des sciences de la communication. Il est actuellement directeur de recherche associé au LaLIC, (Paris, Sorbonne) et au Leap (laboratoire d’étude de l’architecture potentielle) de l’Université de Montréal. Il est un des fondateurs d’une sémiotique des lieux (revue Communications 27, Paris, 1976), et l’auteur de nombreux articles dans les principales revues de sémiotique et de linguistique. Ses recherches portent sur l’analyse des formes architecturales et territoriales, et sur l’analyse du discours. Il a publié entre autres Le paradigme de l’architecture (Montréal, 1992) et Le champ sémantique de la parenté (Paris, 2002).
S'identifier pour envoyer des commentaires.