EAN13
9782931146064
ISBN
978-2-931146-06-4
Éditeur
VUES ESPRIT
Date de publication
Dimensions
21,1 x 13,5 x 0,1 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Tradition critique

Penser après la rencontre coloniale

Vues Esprit

Offres

« Le plus influent anthropologue vivant » selon la revue L’Homme, et pourtant ignoré en France, Talad Asad est mondialement connu pour avoir amorcé la critique du concept de « religion ». Source majeure de L’Orientalisme d’Edward Saïd et des courants décoloniaux. Cet ouvrage de synthèse inédit rassemble ses articles les plus importants.
Anthropologue reconnu dans le monde entier, Talal Asad a été l’un des premiers chercheurs à critiquer les présupposés coloniaux des sciences sociales, dès les années 1970. Son approche anthropologique des sociétés modernes et sécularisées l’a conduit à mettre en évidence l’origine occidentale et chrétienne de la notion de « religion ». Le présent recueil rassemble ses essais anthropologiques les plus marquants. Ils examinent notamment la position de l’anthropologue après la « rencontre coloniale » qui traduit la parole « indigène » dans un langage qu’Asad définit comme intrinsèquement chrétien, et proposent une redéfinition de l’islam comme « tradition vivante » et non comme une religion ou un système de croyance. Alternant questions de méthode, généalogies et sensibilité aux situations concrètes, cet ouvrage fournit une introduction idéale aux propositions d’Asad. On y découvrira une pensée anthropologique exigeante et provocante – héritière de Mauss, de Certeau ou Foucault –, qui a constitué une source majeure des études post-coloniales. Les perspectives comparatistes tracées par Asad rendent sensibles le « provincialisme » de la modernité européenne, les spécificités de son sécularisme et invitent à donner un sens positif et critique à la notion de tradition. L’absence de réception francophone de son œuvre était une anomalie. Ce livre y remédie, en donnant les moyens de prendre la hauteur nécessaire vis-à-vis de sujets sensibles mais centraux, par-delà les polémiques récentes autour de l’« islamo-gauchisme ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.