La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'Histoire
EAN13
9782352042211
ISBN
978-2-35204-221-1
Éditeur
Les Arènes
Date de publication
Collection
Histoire
Nombre de pages
200
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
360 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La tortue d'Eschyle et autres morts stupides de l'Histoire

De

Les Arènes

Histoire

Offres

NOS MANUELS D’HISTOIRE N’ONT RETENU QUE LES MORTS HÉROÏQUES, NOUS AVONS DÉTERRÉ LES MORTS STUPIDES.
100 RÉCITS VIVANTS, SÉRIEUX ET DRÔLES À LA FOIS

Chaque récit met en scène les derniers instants du personnage en racontant brièvement son parcours et en montant en épingle sa mort. Le plaisir que le lecteur trouvera dans ce livre réside dans le décalage entre l’importance historique du personnage et le côté stupide ou absurde de sa mort. Les récits sont regroupés dans des chapitres thématiques comme « les trop gourmands », « les trop galants », « les trop curieux », « les trop sensibles », « les trop exposés » ou encore « les trop snob »… Daniel Casanave illustre une vingtaine de ces histoires avec
un dessin original, drôle et enlevé.


Florilège de quelques morts stupides

Eschyle (v. 525-456 av. J.-C.)
Tragédien grec Crâne fracassé par une
tortue tombée des serres d’un aigle
Frédéric Barberousse
(1122-1190) Empereur Noyé pour s’être baigné
en armure
Mgr Daniélou (1905-1974)
Cardinal et théologien Mort « en épectase » chez une prostituée parisienne
Isabelle Eberhardt
(1877-1904) Orientaliste Noyée dans le désert
Dumont d’Urville
(1790-1842) Navigateur Revenu vivant de l’Antarctique, meurt en banlieue parisienne dans le premier accident de chemin de fer
Pauwels (1864-1894)
Anarchiste Tué par l’explosion
de sa propre bombe
Félix Faure (1841-1899)
Président de la République Sans commentaire
Féraud (1759-1795)
Député à la Convention Massacré et décapité par la foule, qui l’a pris pour un de ses collègues, Fréron
J.-B. Lully (1632-1687)
Compositeur Se frappe l’orteil avec sa canne et meurt d’une gangrène faute d’hygiène
Maurice Berteaux
(1852-1911)
Ministre de la Guerre En inaugurant un meeting aérien, décapité par une hélice d’avion
William Henry Harrison (1773-1841) Président des USA pendant un mois
Succombe d’une pneumonie après avoir prononcé son discours d’investiture
dans le froid
S'identifier pour envoyer des commentaires.