Avec les Alcooliques Anonymes
EAN13
9782070453559
ISBN
978-2-07-045355-9
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio
Nombre de pages
368
Dimensions
18 x 17 x 1 cm
Poids
186 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
362.292860973
Fiches UNIMARC
S'identifier

Avec les Alcooliques Anonymes

De

Folio

Folio

Offres

Tout le monde a lu les grands reportages de Joseph Kessel et tout le monde a visité la terre à sa suite : l'Asie de Hong Kong et Macao, l'Afrique de La Piste fauve, la Birmanie de La Vallée des rubis, le monde de l'horreur des Mains du miracle.Voici un document bien différent puisque Joseph Kessel s'est penché sur un des grands problèmes de notre temps, celui de l'alcoolisme. Il ne s'agit plus de la carte du monde, mais de la carte intérieure des hommes en perdition. Ceux-là qu'on appelle Alcooliques Anonymes sont des alcooliques qui ont changé de bord et qui s'emploient maintenant à aider leurs anciens compagnons d'infortune. Certains d'entre eux ont été internés jusqu'à dix-sept fois et tous ont ramené de cette époque de leur vie une vision d'enfer.L'année de la publication de ce livre, en 1960, un premier groupe, quatre hommes seulement, se constituait à Paris. On peut dire que c'est Kessel qui a contribué à l'installation en France de ce mouvement si original par ses moyens et si efficace dans son action. Les Alcooliques Anonymes sont parmi les plus grands faiseurs de miracles de notre temps.
«- Je m’appelle Frank T… et je suis un alcoolique. - Je m’appelle Elizabeth F… et je suis une alcoolique. Selon la condition sociale, le vêtement était luxueux, ou pauvre. Selon le degré d’éducation, variaient les manières et les voix. Mais l’origine, la culture, le costume, la fortune des hommes et des femmes qui parlaient ainsi et des hommes et des femmes à qui s’adressaient leurs propos n’avaient aucune importance. Ils étaient tous unis par un lien commun, plus fort que celui d’un milieu, d’une race, d’une famille, ou même d’un amour. Blancs ou Noirs, opulents ou misérables, illettrés ou savants, ils étaient solidaires, ils étaient frères à jamais, parce qu’ils avaient subi le même mal dévorant et qu’ils avaient laissé aux griffes du monstre leur chair et leur âme.» Ce célèbre reportage contribua à l’installation en France des Alcooliques Anonymes. Il conserve toute son actualité.
Ce célèbre reportage contribua à l’installation en France des Alcooliques Anonymes. Il conserve toute son actualité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

16 décembre 2013

On n'arrive à rien sans l'autre.

Témoignage de Kay S... " Alors je me suis adressée aux "Alcoholics Anonymous" et ils m'ont guidée, gardée, aidée. Et je leur ai une dette qui ne s’éteindra qu'avec mon dernier souffle. Et jusqu’à la fin de mes jours je ...

Lire la suite

Autres contributions de...