Gaëlle T.

Les Inoubliables

Jean-Marc Parisis

Flammarion

18,00
par (Libraire)
25 septembre 2014

Intéressant. Il y est question du destin tragique des juifs alsaciens qui se sont réfugiés en Dordogne de 1940 à 1944. L'auteur part de l'histoire du village d'où est originaire sa famille et lève le voile sur des faits dont on a préféré taire l'existence.
Un peu déroutant dans sa forme. Il est présenté comme un récit ? C'est un véritable travail d'enquêteur qui est fait, un essai agrémenté de portraits en noir et blanc.

Une éducation catholique
par (Libraire)
25 septembre 2014

Rien à voir avec Indigo, le précédent roman de Catherine Cusset, que j'avais par ailleurs aimé aussi. Roman, autofiction ? Catherine Cusset a sans doute puisé dans son histoire personnelle. Il s'agit là de souvenirs d'enfance et d'adolescence, des premiers émois sexuels jusqu'à la maturité amoureuse d'une femme. L'éducation catholique annoncé dans le titre est loin d'être le seul sujet de ce roman ! Une écriture fluide et sans détours qui fait penser à Annie Ernaux.

Constellation - Prix de l'Académie Française 2014
par (Libraire)
25 septembre 2014

En dépit de son jeune âge et du fait qu'il n'était pas né lors du crash de l'avion Constellation qui relait paris à New-York et qui coûta la vie à 49 passagers (dont Marcel Cerdan et Ginette Neveu), le récit d'Adrien Bosc brosse le portrait d'une France des années 50 tout à fait réaliste. Chaque chapitre est consacré à l'un des passagers. Un récit à la fois factuel et sensible.

La vie en mieux, 1, Mathilde, 2, Yann

1, Mathilde, 2, Yann

Le Dilettante

17,00
par (Libraire)
2 mai 2014

Le dernier Gavalda se compose de deux parties, comme deux nouvelles dont le dénominateur commun serait la recherche du bonheur.
Mathilde ou Yann sont enfermés dans des vies étriquées et en ont malheureusement conscience. Ils sont disposés à en changer mais si possible sans prendre le moindre risque... Le hasard s'en mêle et s'offre alors pour chacun d'eux la possibilité d'une vie meilleure (d'où le titre).
Et ma foi, on a bien envie de savoir ce que l'avenir leur réserve !
Un bon moment de lecture, beaucoup d'épisodes drôles avec Mathilde, plus mélancoliques avec Yann. Surtout un livre facile à offrir, de la littérature française ni nombriliste ni déprimante !

Indigo
par (Libraire)
2 mai 2014

Géraldine Legac, directrice de l'Alliance Française de Trivandrum, organise un petit salon du livre. Dans ce cadre elle invite quatre auteurs, deux hommes et deux femmes, qui ont en commun d'être à un moment-clé de leur vie.
Pour chacun d'eux, ce voyage dans le Kerala est l'occasion de faire le point. Qui sur sa situation sentimentale, qui sur son rapport à l'écriture ou au succès. Au fil des pages, les fantômes ressurgissent.
Catherine Cusset retranscrit admirablement le bouillonement intérieur qui anime chacun de ses personnages et s'attache autant aux promesses sans lendemain qu'aux décisions mûrement réfléchies.
Comme dans Le problème avec Jane,paru en 1999 et aujourd'hui également disponible en poche, elle excelle dans l'art de l'introspection et met en exergue l'ambivalence des rapports humains.