Olivier G.

13ème note éditions

Conseillé par (Libraire)
21 septembre 2013

Le célèbre guitariste Ry Cooder nous propose une batterie de nouvelles situées dans la Los Angeles des années 1940 et 1950, qui exhalent un frais parfum de série B ! Que vous aimiez John Fante ou Dennis Lehane, vous saurez vous y retrouver.

17,00
Conseillé par (Libraire)
21 septembre 2013

Un écrivain en rupture de ban convainc le narrateur de s'associer à son projet : fonder une secte. Le but : gagner beaucoup d'argent. Derrière cette trame narrative, on découvre une documentation remarquable sur l'exploration urbaine à Paris : des voies désaffectées de la Petite Ceinture aux dizaines de data-centers murés éparpillés dans la capitale, on suit les vadrouilles et les effractions consciencieuses d'un narrateur marginalisé. Le style est irréprochable, le dénouement dérange. Un Métronome underground et déroutant qui a convaincu, en première sélection, le jury du Renaudot... affaire à suivre.

La littérature pour tous les waloufs

J'ai Lu

Conseillé par (Libraire)
21 septembre 2013

C'est originellement un tumblr, dont les auteurs ont décidé de publier les meilleurs articles. La première phrase de "L'Etranger" devient « Ma daronne elle a clamsé mais OSEF lol », la situation initiale du "Petit Prince" celle d'un « keum aviateur il se croit dans "Lost" il tape son gros crash aérien dans le désert torride ». Rabelais, Joyce, Céline, tous y passent. Jubilatoire !

19,00
Conseillé par (Libraire)
21 septembre 2013

Un metteur en scène mourant confie à son meilleur ami (le narrateur) son dernier projet : monter Antigone à Beyrouth. On est au début des années 1980, en pleine guerre du Liban. Le narrateur, nourri d'idéaux du Quartier Latin, quitte Paris pour Beyrouth, où ses certitudes sont mises à mal par la réalité du conflit et la défiance des différentes communautés impliquées. Le style est simple mais efficace, l'évolution du personnage soignée. C'est brutal, crédible, ça ne prend pas aux tripes mais presque...