Histoire du quatuor à cordes., [1], De Haydn à Brahms, Histoire du quatuor à cordes, tome 1
EAN13
9782213607580
ISBN
978-2-213-60758-0
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
MUSIQUE (1)
Séries
Histoire du quatuor à cordes. (1)
Nombre de pages
1224
Dimensions
24 x 16 x 0 cm
Poids
1273 g
Code dewey
785.719
Fiches UNIMARC
S'identifier

[1], De Haydn à Brahms - Histoire du quatuor à cordes, tome 1

De

Fayard

Musique

Offres

Autres livres dans la même série

Ce premier volet de l'histoire du quatuor à cordes décrit l'évolution, depuis ses origines vers 1760 jusqu'à la fin du XIXe siècle, d'un des genres les plus prestigieux de la musique instrumentale. Tout en rendant compte de la diversité des expériences qu'il a inspirées et sans négliger les compositeurs de moindre renom lorsque leur contribution s'est révélée féconde, l'auteur insiste particulièrement sur les plus importants d'entre eux pour le développement du genre. Histoire de la musique à travers celle du quatuor, ce livre montre de quelle manière le quatuor a reflété, infléchi ou provoqué l'évolution du langage et des formes musicales ainsi que celle des conceptions esthétiques. Ce premier volume traite des origines d'un genre qui, né dans la mouvance des Lumières, répondit d'abord à une attente nouvelle des amateurs attirés par les possibilités d'une conversation musicale entre amis. Dépassant rapidement la fonction de divertissement élégant qu'il lui avait donnée dans ses premiers opus, Joseph Haydn, qui peut être considéré comme son père fondateur, fixa bientôt le cadre formel et le style de ce genre en un parcours de soixante-huit quatuors qui n'ont cessé de constituer une référence pour ses successeurs. Parmi les centaines de compositeurs qui inondèrent alors l'Europe de toutes sortes de quatuors, seul Mozart se hissa, non sans de surprenantes difficultés, au niveau de son aîné, contribuant avec lui à affirmer la suprématie du "quatuor viennois". Mais c'est avec Beethoven que le genre atteignit son apogée en un cycle de seize chefs-d'oeuvre qui, par leur invention, leurs enjeux, l'exigence esthétique dont ils témoignent et leur portée spirituelle, sont reconnus comme une des expériences artistiques les plus accomplies de l'histoire du quatuor qui par ailleurs en est prodigue. Après une telle fulgurance, certains des plus grands noms (Schubert, Mendelssohn, Schumann, Brahms) allaient relever, de manière admirable et très personnelle, le défi beethovénien, continuant ainsi à faire rayonner le quatuor viennois dans toute sa diversité. Ce parcours historique et esthétique à l'époque classique et romantique s'accompagne d'analyses des oeuvres les plus marquantes du genre, permettant d'en apprécier au mieux la beauté et la singularité. Ingénieur de formation, musicologue, premier violon de deux quatuors amateurs, Bernard Fournier est l'auteur de L'Esthétique du quatuor à cordes pour lequel France Culture et le journal l'Express lui ont décerné le Prix des Muses 2000 du meilleur essai.
S'identifier pour envoyer des commentaires.